Notre passion

Chers Amis,

Après une longue réflexion, j’ai choisi d’être candidat à la Présidence de l’Union Cycliste Internationale lors du prochain congrès qui se déroulera le 21 septembre à Bergen en Norvège. Comme vous, j’ai la passion du cyclisme et je souhaite servir notre sport au plus haut niveau. J’ai fait le constat, avec de très nombreux collègues, qu’il est nécessaire pour l’Union Cycliste Internationale d’avoir un Président assurant un véritable leadership et portant une vision pour le cyclisme. Je pense avoir ces qualités.

Président de la Fédération Française de Cyclisme pendant 8 ans, j’ai su moderniser cette fédération qui est la plus ancienne au monde et faire aboutir le dossier de la création du vélodrome national que mon pays attendait depuis plus de 50 ans. Les Fédérations Européennes m’ont élu à la tête de l’Union Européenne de Cyclisme en 2013 et réélu cette année. Je les remercie de cette confiance. Avec leur soutien, j’ai engagé une profonde transformation de notre confédération continentale. Je pense avoir été digne de la confiance de nos fédérations et avoir respecté mes engagements électoraux.

C’est ce même leadership et cette même vision que je souhaite mettre à votre service. Le programme que j’aurai l’honneur de vous présenter prochainement portera une ambition pour le cyclisme. Je souhaite faire de l’Union Cycliste Internationale une fédération forte et écoutée qui saura améliorer sa gouvernance en retrouvant sa capacité d’influence et sa place dans le mouvement olympique. L’Union Cycliste Internationale doit être au service de ses fédérations nationales. C’est sa vocation première. Je veillerai à ce qu’il en soit ainsi en développant les missions du Centre Mondial du Cyclisme et en renforçant la solidarité.

Le cyclisme professionnel sur route constitue la vitrine de notre sport. La réforme actuelle ne satisfait malheureusement personne. Je proposerai, en lien avec les acteurs, de porter une réelle ambition pour ce cyclisme. Je serai intransigeant sur la crédibilité du résultat sportif. C’est la mission de l’Union Cycliste Internationale que de garantir cette valeur. Nous devons être déterminés face à la fraude technologique, au dopage ou encore aux potentielles manipulations des résultats liés aux paris sportifs.

Ensemble, nous ferons du cyclisme le sport du 21ème siècle. Le cyclisme et le vélo ont un énorme potentiel. A nous de savoir le développer. Je serai totalement engagé dans cette mission au service de la famille cycliste.

Je compte sur vous pour m’aider à porter cette ambition !

David Lappartient

                              

Renforcer l’autorité de l’UCI avec un président assurant un véritable leadership

Améliorer la gouvernance de l’UCI

Faire de l’UCI une fédération internationale forte et écoutée

Renforcer la place de l’UCI au sein du mouvement Olympique et Paralympique

Mettre l’UCI au service des fédérations nationales

Faire du Centre Mondial du Cyclisme l’acteur majeur du développement et de l’excellence sportive

Renforcer le programme de solidarité et de coopération

Moderniser le format de nos championnats du Monde

Développer les outils au service des fédérations nationales

Faire du cyclisme le sport du 21ème siècle

Porter une ambition pour le cyclisme féminin

Développer la pratique du vélo dans la société

Encourager toutes les disciplines du cyclisme

Porter une réelle ambition pour le cyclisme professionnel

Élaborer avec les acteurs une réforme crédible et ambitieuse

Pacifier les relations entre les différents acteurs du cyclisme professionnel

Garantir la crédibilité du résultat et protéger les sportifs

Renforcer la lutte contre la fraude technologique

Contribuer à faire évoluer la lutte anti-dopage au niveau mondial

Protéger les sportifs

Définir une politique sur les risques des paris sportifs